IVF

Chasing Dreams

« Demandez à un Prêtre: Pourquoi le fait de tenir la Main au Notre Père est-il Découragé? »

Q: Nous avons un nouveau pasteur un nouveau (très jeune) prêtre dans notre paroisse. Ils nous ont dit qu’il n’est pas approprié de se tenir la main pendant le Notre Père. Ils nous découragent fortement de le faire même avec nos familles. Nos anciens prêtres ont abordé cela différemment, en disant qu’il ne serait pas approprié que le célébrant ordonne à la congrégation de se tenir la main, mais si nous le faisions dans la prière, ce n’était pas mal. Est-il ACCEPTABLE de se tenir la main pendant d’autres prières? Pouvez-vous m’aider avec une réponse à partager avec ma famille et les groupes catholiques avec lesquels je prie? Merci beaucoup! – S.

Répondu par Fr. Edward McIlmail, LC

R: Vos prêtres essaient simplement de suivre les rubriques du missel. La tenue des mains n’est pas nécessaire à ce moment-là. En ce sens, vous avez la chance d’avoir des prêtres qui veulent célébrer la Messe comme l’Église l’entend.

Plus souvent, c’est le contraire qui se produit: les gens se sentent obligés de se tenir la main parce que « tout le monde le fait. »Ce n’est pas bon non plus. Le signe de paix est un moment particulier de la masse où un contact physique (comme des poignées de main) est approprié.

Une autre question est de savoir jusqu’où les prêtres devraient aller pour étouffer la pratique des personnes se tenant la main au Notre Père. C’est une question de prudence pastorale, et normalement je n’essaierai pas de deviner quelqu’un qui est sur le terrain et connaît la situation mieux que la vôtre. Ma préférence serait d’aller avec les anciens prêtres qui n’ont pas imposé la pratique à la congrégation mais qui n’ont pas dit qu’un tel contact (en particulier entre les membres de la famille) était faux.

Ici, vous pouvez vous demander ce qui pourrait le mieux construire l’unité au sein de la paroisse en ce moment. Peut-être pourriez-vous poser des questions à vos prêtres à ce sujet. Que vous ayez deux prêtres est une bénédiction en soi; beaucoup de paroisses n’ont plus de prêtre résident.

(Pour plus de lecture sur le sujet, voir le Q & A de mon collègue, le père Edward McNamara.) J’espère que cela aidera.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.