IVF

Chasing Dreams

Histoire du basket-ball – 523 – BASKET-BALL

Le basket-ball est né en 1891 aux États-Unis, plus précisément à l’Université YMCA de Springfield (Massachusetts), où l’éducation physique était étudiée et où des cours pratiques d’athlétisme, de rugby, de cyclisme et de gymnastique étaient enseignés.
James Naismith, professeur d’éducation physique, souhaitait créer un sport d’équipe pouvant être pratiqué en salle de sport pendant le froid hivernal. Après avoir analysé les sports pratiqués à cette époque, tels que le rugby, le football, le baseball, etc., rédigé onze règles d’un jeu, qui est aujourd’hui connu sous le nom de basket-ball.
Naismith a placé deux paniers de pêches cloués aux extrémités d’une piste, à 3,05 m du sol. De là est venu le nom de basketball (basketball), mot composé anglais qui définit le but du jeu: mettre le ballon dans un panier.
Ce sport a été répandu partout dans le monde par les étudiants de Springfield. Le véritable élan européen est venu des soldats américains qui ont participé à la Seconde Guerre mondiale, qui pratiquaient souvent ce sport pendant leurs loisirs.
Aux Jeux Olympiques d’Amsterdam en 1928, et à Los Angeles en 1932, était le sport d’exposition, mais à Berlin en 1936 était déjà intégré au programme olympique officiel. Le basketball féminin n’était pas olympique avant les Jeux de Montréal en 1976.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.